logo detecteur de mouvement

Detecteur de mouvement - Le guide complet sur le detecteur de mouvement

Guide du détecteur de mouvement

L’univers technologique ne cesse d’étonner le monde de par ses productions. En effet, au cours de ces dernières décennies, plusieurs gadgets ont été produits et servent l’humanité dans des domaines précis et importants de la vie. La machine est donc devenue un instrument indispensable au progrès et à l’épanouissement du monde. L’une des inventions technologiques ingénieuses de la vie contemporaine est le détecteur de mouvements. Qu’est ce qu’un détecteur ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles en sont les modèles principaux et à quoi sert-il concrètement ? Voilà autant de questions que vous vous posez sur cet appareil et dont vous trouverez les réponses sur cette page.

 

Appareils pour détecter les mouvements : kesako ?

Un détecteur de mouvement est un appareil qui sert à capter des présences et à émettre des signaux de détection. C’est un dispositif technologique qui permet de capter des images au gré des mouvements et des présences qui se manifestent dans son champ de couverture.



 

Comment fonctionne un détecteur ?

detecteur de mouvementLa caméra de détection de mouvement fonctionne par analyse continue d’images. Elle est à cet effet calquée sur le modèle de fonctionnement du capteur de proximité. Mieux, le détecteur de mouvement possède des capacités supplémentaires qui permettent de la transporter ou de l’adapter à n’importe quel endroit. Sa fonctionnalité permet d’enregistrer et de traiter des images.

Les caméras de détection de présence sont dotés d’un système les rendant les plus dissimulables possible. A cet effet, elles n’émettent pas de lumières car cela pourrait les rendre facilement repérable et leur fait perdre leur grande discrétion. Il existe des détecteurs de mouvements qui en plus de leur grande discrétion sont également très effacés en matière d’émissions de sons. En effet, il y a des caméras de détection de mouvement sans bruit. Cela les rend intégralement indétectable.

Un système à détection de mouvements fonctionne le plus souvent à l’aide de capteurs à signaux infrarouge. Ces capteurs infrarouges sont passifs et servent à détecter les mouvements ainsi que les variations de températures. La caméra du détecteur de mouvement est une machine utile dans l’analyse continue des observations de mouvements de jour comme de nuit.

Les détecteurs de mouvements sont des caméras qui sont programmés pour prendre des photos mais aussi des vidéos aussitôt que se déclenchent ses capteurs. Pour ce qui concerne les modèles les plus performants, ils sont équipés d’un seul capteur de mouvement central. Cependant les modèles plus lents sont quant à eux dotés de deux à trois capteurs. Ces derniers permettent à l’appareil de sortir de son mode veille afin d’avoir la main nécessaire pour capter les sujets en mouvement dans son champ d’action. Le seul bémol de ces modèles à capteurs uniques est leur lenteur criarde. En effet, le capteur central prend du temps avant d’opérer un déclenchement très souvent tardif qui n’arrive pas à photographier le sujet en mouvement.

Employés pour des usages extérieurs, les détecteurs de mouvements sont des caméras résistantes qui savent braver les intempéries et les aléas de la nature. Ce sont des appareils très étanches qui sont adaptés aux conditions d’utilisation particulières auxquelles ils sont prédestinés. Ainsi, les détecteurs de mouvements résistent aux chocs ainsi qu’aux variations de températures comprises entre – 20 et + 50°C. De telles caractéristiques confèrent au détecteur de mouvement une imperméabilité confortable.

 

Quels sont les modèles courants de détecteurs de mouvements ?

Dans la panoplie des caméras de détection de mouvement, il y à des modèles qui sont exclusivement adaptés aux chasses et observations animales. Ces modèles sont petits et légers, ce qui les rend très pratiques et facilement mobiles. Aisément transportables et peu encombrants, ils disposent d’une autonomie assez durable. Il y a certaines variantes de caméra de détection qui disposent de connexion externe qui leur permet de pouvoir se raccorder sur des supports de batterie ou de système intégral pour mieux s’alimenter en autonomie.

D’autres types de caméras de détection de mouvements sont en mesure de se raccorder aux appareils GSM. Ainsi de cette manière, le détecteur de mouvement peut envoyer des photos, via ce réseau en se servant de la carte sim insérée dans l’appareil GSM. Cette fonctionnalité permet à l’utilisateur de recevoir directement ses photos sur son appareil portable ou sur son adresse email.



 

A quoi servent réellement les détecteurs de mouvements ?

Les caméras de détection de mouvement servent à de multiples usages. Cependant, on les retrouve plus exactement au niveau de deux à trois emplois courants. On les utilise en matière d’observation animale pour laquelle le détecteur de mouvement permet de faire des prises et analyses d’images à des fins scientifiques ou non. L’autre utilité principale de ce détecteur est la vidéo surveillance. En effet, ce dispositif de sécurité est très employé de nos jours pour surveiller les locaux, les magasins, les grands halls, les banques, les entrepôts ainsi que les habitations. Les caméras de vidéo surveillance qui servent à détecter des mouvements sont de grands instruments de sécurité.

detecteur de présence avec lumièreElles sont indispensables au dispositif de sécurité des grands immeubles commerciaux. Le détecteur est un appareil qu’on utilise souvent en matière de sécurité pour éviter les intrusions, les alarmes, ou encore pour faire la mise en route de dispositifs devant servir à l’ouverture de porte ou de barrière. On les emploie également dans le cadre de la domotique pour réaliser des économies considérables d’énergie, notamment en installant des détecteurs de présence à l’extérieur pour assurer la protection de l’environnement nocturne. Ainsi, l’appareil reste éteint quand il n’y a personne, favorisant du coup les économies, et s’allume en cas d’intrusion, ce qui sécurise le domicile où il est utilisé.

L’exemple le plus typique du dispositif qu’on peut citer est celui de la commune de vif qui a mis en place en 2012, le plus long tronçon routier hexagonal avec un éclairage réalisé grâce à un dispositif de détection de présence. En effet, le tronçon comporte 72 lampadaires équipés de détecteurs de mouvement et de variation de lumière. Cette installation constitue un vrai test d’éclairage public qui permet à la ville de réaliser une économie de 21000 kWh/an, soit environ 2 tonnes de CO2. Cependant, le noir n’est pas total la nuit, car en mode veille le dispositif tourne à 10% de la puissance lumineuse. Il faut également remarquer qu’une telle intensité augmente progressivement à la détection des mouvements de piétons ou de cyclistes. Elle passe dans ce cas, de 10 % à 100 % de la capacité d’éclairage avant de refaire une chute à 10 % après le passage des usagers du tronçon routier.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*